Accueil Au Conseil municipal Conseil municipal du 17 avril 2019 – Intervention d’Eddie AIT

Conseil municipal du 17 avril 2019 – Intervention d’Eddie AIT

0
0
747
CM_OJ-04-2019-2

CM_OJ-04-2019-2Monsieur le maire,

Le 9 avril 2019, 10 élus de votre majorité ont joint leurs voix à celles de l’opposition municipale occasionnant ainsi le rejet du budget primitif 2019 de la ville de Carrières-sous-Poissy.

Un budget est un acte au contenu particulier et important. Le vôtre était objectivement dangereux, irréaliste et en partie insincère.

Nous ne pouvions pas le cautionner et encore moins le voter.

Outre le risque concernant nos finances publiques, il portait atteinte à l’intérêt général des 16 000 Carriéroises et Carriérois.

C’est pour servir cet intérêt général que nous avons été élus et pour rien d’autre.

Aujourd’hui, vous nous convoquez pour décider du départ des élus réfractaires. Une tentative désespérée qui se situe entre la crise d’autorité et l’aveu de faiblesse.

Avec le rejet du budget primitif, vous n’avez plus, monsieur le maire, la confiance du conseil municipal et notre ville est placée sous tutelle préfectorale.

Cette perte de confiance doit entraîner le retrait de vos délégations consenties par le conseil municipal. C’est le sens du courrier qui vous a été adressé le 13 avril 2019 par 18 élus sur 33 de notre assemblée.

Nous vous demandons de convoquer un conseil municipal avec inscription à son ordre du jour du point relatif à l’annulation de la délibération n° 2017-03-23 du 29 mars 2017.

Dans ce contexte :

  • Pourquoi devrions-nous sanctionner des élus de votre majorité qui s’inquiètent de votre gestion financière et mettent en cause votre gouvernance ?
  • Pourquoi devrions-nous sanctionner des élus de votre majorité qui dénoncent les dangers de votre politique et vos promesses inconsidérées ?
  • Pourquoi devrions-nous sanctionner des élus de votre majorité qui se rangent enfin aux arguments que nous défendons depuis plusieurs années ?

Le 9 avril 2019, l’intérêt général a repris ses droits.

Nous sommes désormais libres de construire ensemble.

C’est dans cette dynamique que s’inscrit notre volonté de rebâtir une ville apaisée.

Une ville où il fait bon vivre, dynamique, solidaire et innovante, qui se construit chaque jour dans l’action et le dialogue avec toutes les Carriéroises et tous les Carriérois.

Nous agirons avec détermination et responsabilité.

Nous voterons pour le maintien des deux adjoints mis en cause.

Notre main est tendue.

A chacun de la saisir.

Je vous remercie.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par agirpourcarrieres
Charger d'autres écrits dans Au Conseil municipal

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Baby Smile : une nouvelle affaire à Carrières-sous-Poissy ?

Lors du Conseil municipal de Carrières-sous-Poissy du 12 juillet 2017, les élus d’oppositi…