Accueil Coup de gueule Aménagement du territoire : il y a urgence à tout remettre à plat !

Aménagement du territoire : il y a urgence à tout remettre à plat !

0
0
234
B1.7-Ecopole1
B1.7-Ecopole1

Pour assurer un développement harmonieux de Carrières-sous-Poissy, il y a urgence à tout remettre à plat.

La récente décision de justice qui annule le projet de Port de Triel – un projet salué par certains, critiqué par d’autres – réinterroge la politique d’aménagement engagée sur la boucle de Chanteloup et notre commune. Elle oblige également les décideurs locaux à agir pour la mise en œuvre d’une véritable démocratie participative au service du dialogue environnemental.

Aujourd’hui, notre territoire est menacé par de grands projets inutiles comme le Pont d’Achères et le prolongement de la francilienne et fragilisé par une urbanisation désormais sans contrôle. La réalité est connue de tous les Carriéroises et les Carriérois : nos routes et rues sont saturées et le stationnement est de plus en plus difficile. Nous alertons depuis le début du mandat quant à la manière de mener la politique urbaine dans notre commune. Sans cohérence avec les projets en cours, les immeubles poussent comme des champignons et envahissent les espaces verts et de respiration.

Pour assurer un développement harmonieux de Carrières-sous-Poissy, il y a urgence à tout remettre à plat.

La municipalité doit se doter d’une politique qui place l’environnement au cœur de ses projets, de ses réflexions et de ses actions au quotidien. Il faut que les administrations communales, intercommunales, et le Maire prennent en compte les avis exprimés par les habitants, dans un réel esprit de codécision. Nous réclamons des forums, des assemblées, des jurys citoyens tirés au sort… pour encourager et aider la participation publique.

L’objectif prioritaire des élus est d’écouter, d’agir et de rendre compte.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par agirpourcarrieres
Charger d'autres écrits dans Coup de gueule

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Carrières-sous-Poissy : le Maire condamné pour avoir censuré les tribunes d’expression de l’opposition municipale !

Dans une décision du 18 janvier 2018, les Magistrats du Tribunal Administratif de Versaill…