Accueil Culture de paix Culture de paix : Eddie Aït et Michel Thouzeau lancent un appel aux élus.

Culture de paix : Eddie Aït et Michel Thouzeau lancent un appel aux élus.

0
0
217
appel-paix-ait

Eddie Aït et Michel Thouzeau s’associent pour proposer leurs services aux élus locaux afin de promouvoir la culture de la paix, dans le contexte d’attentats tragiques.

Article publié dans « Le Courrier des Yvelines » du 29 juillet 2016.

Aux lendemains d’attentats tragiques, Eddie Aït (PRG) et Michel Thouzeau (PCF), anciens maires de Carrières-sous-Poissy, lancent un appel à la paix. Respectivement trésorier national de l’association nationale des communes, départements et régions pour la paix (AFCDRP) et co-secrétaire national du Mouvement de la Paix, tous deux souhaitent mobiliser les élus locaux et les sensibiliser au développement de la culture de paix :

«La culture de la paix est définie par l’UNESCO comme « un ensemble de valeurs, attitudes, comportements et modes de vie qui rejettent la violence et préviennent les conflits en s’attaquant à leurs racines par le dialogue et la négociation entre les individus, les groupes et les États ». Elle recouvre tous les champs de compétence des élus locaux, qui sont les premiers garants de la sécurité et du bien-être de leurs administrés et qui contribuent à créer les conditions d’une société plus juste et plus équitable.

Aux lendemains d’attentats tragiques et dans un contexte de crise financière, politique, économique, sociale, morale qui est aussi une mutation de l’ensemble des sociétés, le propos de Jaurès qui déclarait que l’affirmation de la paix est le plus grand des combats reste d’une exceptionnelle pertinence. Alors, introduire la culture de paix dans la vie municipale, c’est agir pour permettre l’élaboration d’un plan local pour la culture de paix dont la réussite dépend de la mobilisation des élus et des services municipaux. Il s’agit de mettre en œuvre le dialogue entre toutes les composantes d’une ville, la prévention des conflits, le respect de l’autre, le travail de mémoire, le lien social, la solidarité. Nous devons sortir des discours anxiogènes et renouveler avec le vivre ensemble.

Construire un monde pacifique ne commence pas dans les salles de conférence à New-York ou à Genève. Cela commence sur le terrain, dans les quartiers, dans les communautés. Cela commence par des leaders éclairés dans les villes et villages partout dans le monde. La pression médiatique, prisonnière de l’immédiateté de l’actualité, nous fait parfois croire que seule compte la réaction spontanée, émotionnelle. Cette illusion est trompeuse. Les élus locaux sont en première ligne.

De nombreuses initiatives sont prises et doivent être renforcées. En 2015 et 2016, avec Michel Thouzeau, le comité d’Achères, de Carrières-sous-Poissy, et de Poissy du Mouvement de la Paix a organisé en direction des jeunes et avec le concours des trois villes un voyage au camp de Struthof, en Alsace (seul camp de concentration sur le sol français) et au Mont-Valérien.»

Eddie Aït, de son côté, se rendra, comme en 2015, au Japon, en août, pour notamment commémorer les 71 ans des bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki et rencontrer des autorités locales.

Eddie Aït et Michel Thouzeau, aux côtés de l’AFCDRP et du Mouvement de la Paix, se proposent pour former les élus, participer à des conférences et sensibiliser les plus jeunes. Ils appellent l’ensemble des institutions, associations et élus à se mobiliser et à donner un écho toujours plus fort à ce message de Paix, en célébrant la Journée Internationale de la Paix, le 21 septembre prochain et en soutenant les initiatives s’insérant dans le cadre de cette célébration dont les marches pour la paix du 24 septembre. Une mobilisation qui devra s’appuyer sur tous les territoires de la République et être relayée, le plus possible avec force, par les collectivités locales, pour que l’engagement en faveur de la paix et du vivre ensemble soit une réalité, au quotidien, pour tous nos concitoyens.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par agirpourcarrieres
Charger d'autres écrits dans Culture de paix

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Café-débat #1 : samedi 10 juin